Les candidoses oropharyngées en oncologie : le point en 2010 - Inserm - Institut national de la santé et de la recherche médicale Access content directly
Journal Articles Le Nouveau Cancérologue Year : 2010

Les candidoses oropharyngées en oncologie : le point en 2010

Abstract

La candidose oropharyngée (COP) constitue une cause de morbidité majeure chez les patients en oncologie et en hématologie. Favorisée par le terrain des patients et par des thérapeutiques systémiques ou régionales (chimiothérapie, radiothérapie), elle est souvent lourde de conséquences: douleurs, anorexie, dénutrition, dissémination oesophagienne ou systémique. Sa prise en charge est malheureusement encore trop souvent trop tardive. Les données épidémiologiques actuelles, les éléments du diagnostic et les essais thérapeutiques guidant les recommandations récentes doivent être connues du clinicien pour améliorer la qualité de la prise en charge de cette pathologie souvent perçue à tort comme anodine. Ils sont le sujet de cette revue.

Domains

Cancer
Embargoed file
Embargoed file
Visibility date is undetermined
Loading...

Dates and versions

inserm-00803112 , version 1 (18-04-2013)

Identifiers

  • HAL Id : inserm-00803112 , version 1

Cite

Caroline Charlier-Woerther, Olivier Lorthoraly, René-Jean Bensadoun, Martine Bonnaure-Mallet. Les candidoses oropharyngées en oncologie : le point en 2010. Le Nouveau Cancérologue, 2010, 3 (3), pp.119-123. ⟨inserm-00803112⟩
259 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More